LE SOLEIL ET NOUS

Vitamine D3 végétale

A lire absolument !! Cet article vous permettra de comprendre le rôle essentiel du soleil qui est notre unique source de lumière sur Terre. A condition de ne pas s’exposer directement ni longtemps à ses UV, c’est une source de bienfaits dont il faut savoir profiter.


On nous cite souvent les méfaits du soleil, aujourd’hui Nature à cœur vous présente aussi ses bienfaits en quelques points :

1) Fortifier les os et la production de vitamine D

Sous l’effet des UVB, certaines cellules de la peau réagissent, synthétisant de la vitamine D (cholécalciférol, ergocalciférol), essentielle pour fixer à la fois le calcium et le phosphore. Celle-ci prévient le rachitisme, l’ostéoporose et favorise la croissance des enfants. Elle a une action positive sur la réduction de la pression artérielle et booste notre système immunitaire. En moyenne, sur l’année, 15 à 30 minutes d’exposition quotidienne SANS protection solaire suffisent. En effet, les protections solaires empêchent la peau de synthétiser la vitamine D.

VIT2D

Les six symptômes révélateurs d’une carence en vitamine D:
• Une sensation de fatigue et d’épuisement.
• Une faiblesse musculaire.
• Une déprime.
• Une peau sèche.
• Une fragilité osseuse.
• Des crampes.
Donc pensez à vous complémenter en choisissant une vitamine D naturelle en prise quotidienne au cours des repas.

2) Réguler l’horloge interne

Le plus puissant des synchroniseurs du rythme biologique est la lumière, nos yeux transmettant ce signal vers le cerveau qui commande notamment la sécrétion d’hormones spécifiques. Le fonctionnement de l’organisme (veille/sommeil, température, hormones, mémoire…) est ainsi soumis à un rythme biologique calé sur un cycle d’une journée de plus ou moins 24 heures.

3) Synchroniser son sommeil

La lumière perçue par la rétine est transmise directement aux noyaux suprachiasmatiques du cerveau qui relaient l’information jusqu’à une petite glande, l’épiphyse. Celle-ci sécrète en fin de journée la mélatonine, une hormone qui facilite l’endormissement. La luminosité extérieure peut stimuler ou diminuer sa production. L’exposition à la lumière, le soir, retarde la production de mélatonine, et donc l’endormissement. Une exposition lumineuse le matin va, au contraire, avancer l’horloge.

4) Améliorer le moral

En 1984, le psychiatre américain Norman Rosenthal a démontré le lien entre lumière et dépression. Depuis, des travaux ont postulé que cette action stimulante sur le moral agissait par l’intermédiaire de la sérotonine, un neurotransmetteur intervenant dans la régulation de l’humeur, du sommeil et de l’appétit. Le recours à la luminothérapie contre la dépression saisonnière a été validé en 2005.

5) Diminuer l’hyperactivité

Le manque d’intensité lumineuse pourrait expliquer un tiers des cas de troubles de l’attention et de l’hyperactivité (TDAH) chez l’enfant et jusqu’à 57 % chez l’adulte, selon les chercheurs du Research Institute Brainclinics (Pays-Bas). Les gens bénéficiant d’une haute intensité lumineuse seraient comme “protégées”, grâce à de meilleurs rythmes de sommeil.

 6) Mieux apprendre

La lumière constitue un stimulant puissant pour l’éveil et la cognition. Son impact sur les régions cérébrales nécessaires à la réalisation d’une tâche cognitive dépend de la couleur spécifique de la lumière reçue plus d’une heure auparavant.

7) Soigner les maladies de la peau

La lumière soigne (photothérapie) en milieu spécialisé uniquement. Deux types de rayonnements (UVA, UVB) sont utilisés contre le psoriasis, l’eczéma… Mais attention, si les rayons UV semblent bénéfiques aux lésions d’acné qui régressent dans un premier temps, elles explosent à l’automne en raison d’une poussée inflammatoire secondaire à l’exposition au Soleil.

8)  Il favorise la poussée des cheveux

À petites doses, le soleil est bénéfique pour les cheveux (ça marche pour le poil en général ). Il stimule la circulation sanguine des vaisseaux qui irriguent le cuir chevelu et favorise ainsi la pousse.

Aujourd’hui nous avons l’impression que le soleil « brûle » plus et plus vite. Or, le soleil n’est pas plus fort, mais les rayons UV sont plus intenses. Habituellement absorbés par la couche d’ozone qui entoure la Terre, les rayons du soleil s’infiltrent davantage en raison de l’amincissement de cette couche de gaz.

Se protéger au mieux des rayonnements

La meilleure protection contre le soleil reste tout simplement d’éviter l’exposition pendant les plages horaires ou les rayons ultraviolets sont les plus intenses, c’est-à-dire entre 12 heures et 16 heures. Pour le reste, tout est une question de prudence et de bon sens.

1.    Choisir les bonnes protections solaires, c’est-à-dire avec de bons indices de protection, filtres minéraux naturels et surtout sans nanoparticules, c’est bien si en plus ils respectent la nature et la flore et faune marine c’est mieux.

Les crèmes avec nanoparticules permettent une texture fluide, facile à étaler ne laissant pas de traces blanches sur la peau. Or, les nanoparticules passent la barrière cutanée et se retrouvent dans notre système sanguin. D’où leur nocivité dont on parle peu.

Le dioxyde de titane et l’oxyde de zinc sont les deux filtres minéraux les plus couramment utilisés et les plus efficaces pour nous protéger du soleil. En nanoparticules ils deviennent dangereux pour notre santé en macro particules ils restent en surface et remplissement leur office de protection sans autre incidence. C’est donc une donnée importante à vérifier lors de votre choix.

2.    Portez un chapeau à bord large et des lunettes de soleils pour protéger vos yeux en cas de fort ensoleillement.
3.    Pensez à nourrir et régénérer votre peau après les expositions au soleil, un bon lait après soleil ou un gel au silicium seront bienvenus.